Le cycle

Digital, distribué, autonome, mondialisé, nomade, en miette, en pâté ou en croûte, le travail se mijote aujourd’hui à toutes les sauces et, dans les cuisines de Mutinerie, nous en savons quelque chose. Cette révolution du travail, voilà cinq ans que nous l’observons, la pensons, l’inventons, la vivons.

Qu’on la déplore ou qu’on la loue, qu’on l’espère ou qu’on la craigne, qu’on en pâtisse ou qu’on en profite, la révolution est en route, fatale et galopante. D’un côté, on nous rapporte que plus de 90% des salariés français ne se sentent pas engagés dans leurs entreprises, que le CDI n’a plus rien du standard et que le chômage, bah, c’est comme l’acné sauf que ça passe pas… De l’autre, on observe l’augmentation rapide du nombre de freelances (40% de la population active américaine en 2020), l’essor de la pluri-activité et l’apparition d’organisations mutantes à rebours des vénérables certitudes sur lesquelles se sont bâtis les empires d’hier.

Dans l’oeil du cyclone, chacun d’entre nous, producteur et consommateur, homo economicus ou sociologicus : un peu plus qu’une simple ressource. Nous, Human After All.

Les conférences

Pour en parler, nous nous retrouverons chaque mardi soir du mois de mars (les 8, 15, 22 et 29) autour de trois invités : experts éclairés, entrepreneurs allumés, pionniers ou renégats, pirates et mutins, ils sont tous acteurs de cette révolution du travail. Autour d’une table ronde, ils viendront partager leur savoir, montrer leurs plaies et raconter leurs rêves.

#1 - La fin du salariat

Et le nouvel artisanat numérique

En 2020, on estime que les travailleurs indépendants représenteront 40% de la population active américaine. En France, le CDI ne représente même plus 10% des embauche.

Nous avons tous entre les mains des outils puissants, compacts et économiques qui nous permettent de produire et d’échanger à peu près n’importe où et avec n’importe qui. Chacun a à sa disposition des applications souvent bien plus performants que les vieilles reliques – sadiquement baptisés Oasis, Oxygen ou Archipel – qui finissent leur vie dans les grandes entreprises.

L’indépendance, bien qu’elle soit parfois subie, n’est pas qu’une solution de repli anti-crise. Aux États-Unis, presque neuf indépendants sur dix souhaiteraient garder leur liberté même si on leur proposait un travail à temps plein au sein d’une entreprise. Il faut croire qu’ils ont trouvé dehors ce que l’entreprise ne leur offrait pas : des horaires flexibles, des relations choisies, la possibilité de se réaliser…

On constate finalement le retour en force de l’artisanat (numérique mais pas seulement) qu’avaient éclipsé les trois précédentes révolutions industrielles et ces récents bouleversements nous rappellent que l’emploi n’est pas le travail mais seulement l’une de ses multiples formes.

AUTOUR DE LA TABLE :

Jean-Baptiste Lemée

Jean-Baptiste Lemée – Hopwork

Jean-Baptiste a été développeur java en freelance pendant des années, auteur du blog Java Freelance et co-fondateur de Hopwork une plateforme permettant d’accéder aux services de 20.000 freelances expérimentés.

Clara Delatraz

Clara Delétraz – SWITCH Collective

Clara est la co-fondatrice de Switch Collective dont la mission est d’inventer le futur du travail et d’apprendre aux actifs en quête de sens à construire leur propre parcours. Auparavant elle a lancé l’initiative French Tech au sein du gouvernement pour renforcer le développement des startups en France.

William van den Broek

William van den Broek – Mutinerie 

William est l’un des fondateurs de Mutinerie, espace de coworking emblématique et communauté professionnelle. Sur le blog de Mutinerie, William partage ses réflexions et ses inspirations sur les évolutions du monde du travail et l’épanouissement des communautés professionnelles d’hier et d’aujourd’hui.

Retours d’expériences

Écoutez, téléchargez et partagez le podcast de cette première table ronde :

Les photos de la soirée :

IMG_3688
IMG_3606
IMG_3586
IMG_3557
IMG_3499
IMG_3488
IMG_3482
IMG_3457
IMG_3453
IMG_3441
IMG_3431

Je m'inscris

#2 - La condition du freelance

Vivre libre ou mourir

Cela fait dix ans que le nombre global d’espaces de coworking double d’une année sur l’autre. Ce phénomène est avant tout l’expression d’une nouvelle catégorie professionnelle, d’une nouvelle classe sociale – d’une nouvelle caste ? – qui prend conscience d’elle même.

Difficile d’évaluer le nombre de ces freelances qui se retrouvent éparpillés sur différentes catégories statistiques mais impossible de ne pas prendre conscience du phénomène. Selon le Conseil d’Orientation pour l’Emploi ils seraient chaque jour 600 à faire ce choix dans notre pays et nous avons tous, dans notre entourage, des exemples vivants de cette nouvelle réalité professionnelle.

Leurs parcours, leurs métiers, leurs revenus sont très hétérogènes mais ils partagent un certain style de vie. On les croise dans les cafés, les yeux rivés sur leurs ordinateurs, ils vous envoient des devis à deux heures du mat’, disparaissent trois semaines aux Canaries pour travailler sur un projet…

Oubliés du code du travail, habitués des zones grises, ils s’organisent comme ils le peuvent. Ensemble ils inventent de nouvelles solutions, de nouvelles organisations, une nouvelle culture qui prendront peut-être demain le relais d’un monde du travail à bout de souffle.

AUTOUR DE LA TABLE :

Éric van den Broek

Éric van den Broek – Copass

Éric est l’un des fondateurs de Mutinerie, espace de coworking emblématique et communauté professionnelle ; il est aussi le cofondateur de Copass. Copass est une plateforme qui permet d’accéder à des centaines d’espaces collaboratifs dans le monde (Coworking, Fab Labs, Hackerspaces, Makerspaces…) avec un seul abonnement.

Noémie de Grenier

Noémie de Grenier – Coopanam

Co-directrice de Coopaname, coopérative d’activités et d’emploi. Embauchée en octobre 2008 à Coopaname, elle y devient la responsable de la coopérative en Seine-Saint-Denis, ainsi que la co-pilote de la commission recherche. Elle était administratrice de la coopérative de 2010 à 2013, et en charge des programmes d’éducation à la citoyenneté économique destinés aux jeunes en 2012-2013.

jjon

Jonathan Collings – Alesia communications

Jonathan est le fondateur d’Alesia communications spécialiste en RP et marketing dans le secteur des énergies renouvelables. En dix ans d’expérience dans cette industrie, Jonathan a eu l’occasion de travailler au sein d’acteurs majeurs du secteur avant de s’associer dans une société à Londres puis, finalement, de proposer ses services à des clients internationaux en tant qu’expert indépendant à Paris.

Retours d’expériences

Écoutez, téléchargez et partagez le podcast de cette seconde table ronde :

Les photos de la soirée :

IMG_3736
IMG_3739
IMG_3760
IMG_3765
IMG_3786
IMG_3790
IMG_3791
IMG_3811
IMG_3840
IMG_3870
IMG_3995
IMG_4018
IMG_4029
IMG_4040
IMG_4084
IMG_4096
IMG_4153

Je m'inscris

#3 - Survivre aux robots

Après l’emploi, le beau temps ?

Les machines ne se content plus d’exécuter ce que leur commandent les hommes. Aujourd’hui, elles décident elles-même, et souvent mieux que nous ! Les fameuses plateformes court-circuitent des industries entières avec pour conséquence la destruction d’emplois. Entre ceux qui se rendent utiles en perfectionnant les robots, et ceux qui se retrouvent simples journaliers sans droits ni titres, l’écart se creuse.

Pourtant des robots qui travaillent pour nous ça faisait plutôt envie… N’est-ce pas là une chance de sortir l’Homme de cette malédiction qui le condamna un jour à gagner son pain à la sueur de son front ? L’occasion de dépenser notre énergie pour des causes qui comptent… Que serait Wikipedia sans cette multitude de volontaires bénévoles ?

Sans doute est-il possible de faire de cette révolution technologique une chance pour chacun. Cela passera-t-il par l’instauration d’un revenu de base universel et inconditionnel ? Par la refonte du code du travail ? Par l’instauration de nouveaux dispositifs de formation professionnelle ?

 

AUTOUR DE LA TABLE :

Mathieu

Benoît Thieulin – Conseil National du Numérique

Entrepreneur et enseignant, spécialiste de l’innovation numérique, expert reconnu des questions de démocratie participative, d’innovation ouverte et d’empowerment, Benoît est un observateur et un acteur de la révolution digitale depuis le milieu des années 90. De janvier 2013 à janvier 2016, il présidé le Conseil National du Numérique – dont il demeure membre – instance indépendante ayant pour mission de formuler et soulever les problématiques relatives à l’impact du numérique sur l’économie et la société, pour le Gouvernement Français. C’est dans le cadre de ce mandat qu’il remet en janvier dernier le rapport “Travail emploi numérique : les nouvelles trajectoires” à Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du dialogue social. Benoît est aussi le fondateur et directeur de l’agence La Netscouade.

Nicolas Debock

Nicolas Debock – wiseweb

Investisseur chez Balderton Capital avec des affinités particulières pour les FinTech, SaaS et marketplaces C2C (économie collaborative), Nicolas s’intéresse depuis des années aux évolutions du web et à leur conséquence sur l’emploi. Il partage ses réflexions sur son blog wiseweb.

Marc-Arthur Gauthey

Marc-Arthur Gauthey – OuiShare

Marc-Arthur est un entrepreneur et auteur passionné par l’innovation sociale, le peer to peer, les organisation distribuées et l’impact du digital sur la société. Il est le fondateur de Startup Assembly un festival qui ouvre les portes des startups à 10.000 visiteurs chaque année. Il est depuis 2012 l’un des membres de OuiShare, une communauté mondiale rassemblant les principaux acteurs de l’économie collaborative.

Retours d’expériences

Écoutez, téléchargez et partagez le podcast de cette troisième table ronde :

Les photos de la soirée :

IMG_4492
IMG_4438
IMG_4424
IMG_4394
IMG_4380
IMG_4376
IMG_4357
IMG_4335
IMG_4293
IMG_4310
IMG_4283
IMG_4273
IMG_4261
IMG_4268

Je m'inscris

#4 - L ‘entreprise tribu

Il n’est de richesses que d’hommes

Des salariés qui ne travaillent plus au bureau, un bureau qui s’ouvre aux startups, des clients transformés en commerciaux… Les frontières de l’entreprise sont de plus en plus floues. On ne sait plus bien ce qui peut la caractériser : une entité juridique, un réseaux de partenaires, une marque, une promesse, une communauté ?

On la rêve agile, libérée et même holocratique. Certaines sont directement issues de cette nouvelle culture managériale, d’autres, plus anciennes, sont en pleine mue. Et puis il y a toutes celles qui attendent que Darwin et sa faux vienne frapper à la porte…

Le salariat n’est plus une évidence pour les jeunes talents du numériques dont certains seraient too good to be employed. Et pourtant l’entreprise a encore beaucoup à leur apporter pour peu qu’elle soit capable de proposer un environnement de travail en phase avec leurs attentes. Mais si la tribu travaille pour la tribu, quid de la recherche de profit pour les actionnaires ? Quelle gouvernance mettre en place pour aligner leurs intérêts avec ceux des salariés et des clients ?

 

AUTOUR DE LA TABLE :

Duc Ha Duong

Duc Ha Duong – Officience

Entrepreneur, prospectiviste, barbare, Duc hacke la société pour atténuer la violence de la transition numérique par l’éducation, les valeurs, les tribus. Il a mis au point pour cela un outil référentiel facilitant la prise de décision à l’ère numérique, reposant sur les 5 flux des interactions humaines : matière / argent / connaissance / confiance / sentiments. Sa société Officience, qui propose des services numériques offshore – 300 collaborateurs basés à Saigon, Vietnam – lui sert de preuve de concept de cet outil référentiel.

jungle

Jeremy Cledat – Welcome to the jungle

Après 6 ans de capital risque, passé aux côtés d’entrepreneurs, il était grand temps d’en devenir un ! En 2014, Jeremy co-fonde avec son associé Bertrand Welcome to the Jungle, un média dédié à l’emploi avec pour ambition d’aider les 20-35 ans à trouver enfin la « tribu » qui correspond vraiment à leurs aspirations professionnelles.

Maif

Nadia Remerand-Turgné – Consultante interne RH et Pilote de la démarche Happy Mobility à la MAIF

Sous l’impulsion du nouveau plan stratégique de la MAIF, la démarche Happy Mobility permettra aux collaborateurs d’accéder à des parcours professionnels dynamiques, éclectiques et enrichissants au sein d’entreprises partenaires de taille importante ou bien de startup de l’économie collaborative.

Retours d’expériences

Écoutez, téléchargez et partagez le podcast de cette quatrième table ronde :

Les photos de la soirée :

IMG_4637
IMG_4605
IMG_4600
IMG_4598
IMG_4580
DSCF9357
DSCF9349
DSCF9331
DSCF9320
DSCF9319
DSCF9316
DSCF9315
DSCF9308
DSCF9303
IMG_4637
IMG_4605
IMG_4600
IMG_4598
IMG_4580
DSCF9357
DSCF9349
DSCF9331
DSCF9320
DSCF9319
DSCF9315
DSCF9308
DSCF9303

Je m'inscris

Qui sommes nous?

Mutinerie est une communauté cosmopolite et créative d’entrepreneurs et de freelances. Nous gérons et animons deux espaces de coworking, le premier à Paris, le second dans une ferme du Perche. Deux espaces de travail collaboratif complémentaires qui accueillent des travailleurs indépendants, des startups et même quelques salariés en liberté. Pour animer et faire progresser cette communauté nous organisons des événements et des formations.

Depuis cinq ans nous partageons nos réflexions sur les mutation du travail et l’émergence de nouvelles communautés professionnelles. Véritable référence en la matière, notre blog a déjà accueilli 500.000 visiteurs, professionnels des ressources humaines, de l’innovation et de l’immobilier d’entreprise ou simples curieux.

Authentique espace d’émergence, Mutinerie a servi de terreau à des initiatives comme OuiShare, Makesense, Startup Africa Paris, Discosoup, Startup Assembly, Without Model et Storycode ; des projets qui rassemblent aujourd’hui des dizaines de milliers de personnes à travers le monde.

Cette expérience du travail collaboratif et de l’intelligence collective nous la partageons avec des grands groupes soucieux d’adapter leur mode de travail aux attentes des jeunes talents du numériques. Libres Ensemble, c’est notre devise, leur ambition et votre challenge.

Pour plus d’information : contact@mutinerie.org

Libres ensemble sur Facebook, twitter mais aussi avec Mutinerie village et Mutinerie School

29 rue rue de Meaux – 75019 PARIS

Illustrations : Morgane Parma

morganeparma.fr

Partenaires

logo maif

Pionniers d’une économie qui place l’humain au cœur de son organisation, la MAIF continue de croire aux échanges solidaires, à l’entraide et au partage.

“On a tout à gagner à se faire confiance » : C’est à la fois le mot d’ordre de la MAIF et le moteur de l’économie du partage. C’est pourquoi la MAIF accompagne les jeunes acteurs qui animent les nouveaux modes d’échanges horizontaux  pour devenir l’assureur de référence de l’économie collaborative : partage de véhicule, de logement, de valeur, de service ou d’objet…

La MAIF nourrit respectivement ses organisations et apporte à ce mouvement son expertise d’assureur et ses huit décennies d’expérience au service d’une autre vision du monde.

L’engagement de la MAIF auprès de l’institution Mutinerie marque aussi la volonté d’accompagner les jeunes entrepreneurs dans la nouvelle ère post-salariale, tout en proposant à nos salariés de vivre de nouvelles expériences professionnelles d’exception pour enrichir leurs compétences dans le cadre de leur parcours  de carrière.

Construisons une société plus collaborative, pour vivre ensemble… durablement.

Contact

Fill out my online form.